Loupaisdaqui.fr » Conseils administratif » Calcul indemnité chômage : que faut-il savoir pour la calculer ?

Calcul indemnité chômage : que faut-il savoir pour la calculer ?

Vous venez de perdre votre emploi ? Votre contrat n’a pas été renouvelé ? Ou encore, vous avez été remercié à travers un licenciement conventionnel ? Voyez le bon côté des choses, vous aurez certainement droit à une indemnité chômage. Celle-ci est versée par pôle emploi pour tous les chômeurs récents et qui demeurent à la recherche d’un autre emploi. De ce fait, si vous souhaitez vous aussi, bénéficier d’une allocation chômage mais vous ne savez pas si vous éligible ou encore comment calculer son montant. On vous dit sur le sujet de l’indemnité chômage.

Ce qu’il est nécessaire de savoir sur l’indemnité de chômage

En demandant une allocation chômage, il est très important de savoir que celle-ci dépend du salaire que vous receviez de votre patron douze mois avant la fin de contrat. Il est également bon de savoir que l’indemnité proprement dite est calculée à partir de votre salaire journalier de référence, c’est-à-dire, le salaire brut perçu durant ces douze mois et ce, en incluant les primes, hors les indemnités de fin de contrat. Par ailleurs, l’autre facteur qui rentrent dans la détermination de votre indemnité chômage et plus précisément pour sa durée, est la tranche d’âge dans laquelle vous vous situez.

Comment calculer votre indemnité chômage ?

Avant toute chose, il faut savoir que l’indemnité chômage n’est pas attribuée automatiquement et pour en bénéficier, il faut remplir de nombreux critères. Parmi ces derniers, le fait d’être à la recherche active d’un nouvel emploi ou encore la capacité de travailler mais la principale condition demeure reste votre situation qui elle, doit obligatoirement être un cas de chômage involontaire.

Quant à son calcul, il se fait selon deux méthodes, permettant à pôle emploi d’opter pour la plus avantageuse. De ce fait, pour connaitre le montant de votre allocation chômage, il faut calculer soit :

  • 57% de votre salaire journalier de référence.
  • 40,40% de votre salaire journalier et l’additionner à un montant fixe de 11,92 euro.

Ceci signifie que le montant maximum est de 57% de votre salaire journalier de référence. Il signifie également qu’elle ne peut pas descendre sous la barre de 29,06 euro/jour. L’indemnité est donc, le montant du salaire journalier de référence multiplié par le nombre de jours par mois (30 ou 31 jours).

Toutefois, il est à noter aussi que son attribution est limitée dans le temps. Ainsi, en fonction de votre âge à la fin du contrat, vous pouvez prendre connaissance de sa validité.

  • Si vous avez moins de 50 ans : La durée maximale d’indemnisation est de 730 jours.
  • Si vous avez plutôt entre 53 et 55 ans, la durée maximale d’indemnisation est portée à 913 jours.
  • Si vous êtes âgé de plus de 55 ans : La durée maximale d’indemnisation est de 1095 jours.

Des articles pour toi :