Loupaisdaqui.fr » Conseils de chef » Rosé 2017 : comment choisir son vin ?

Rosé 2017 : comment choisir son vin ?

Le rosé reste indubitablement le numéro 1 des apéros estivaux. Il s’agit d’un vin qui se présente sous différentes teintes allant du litchi au cerise, en passant par des teintes légèrement orangées. Le rosé est issu d’une viticulture particulière, qui lui confère toute sa typicité. Retrouvez ici un aperçu sur la fabrication du rosé, les critères de base pour bien le choisir, ainsi que les meilleures productions de l’année 2017.

Les meilleurs rosés 2017 :

La demande du marché actuel s’oriente vers des rosés de plus en plus clairs. Pour cette raison, les viticulteurs, désireux de mettre sur le marché un vin plus qualitatif, ont adopté de nouvelles techniques de vendange. Ils ont de moins en moins recours aux traitements phytosanitaires et préfèrent désormais les vendanges nocturnes, afin d’éviter que le raisin macère sous l’effet de la chaleur, et pour obtenir par conséquent, un vin plus clair.

Parmi les meilleurs rosés de l’année 2017, vous pouvez retrouver :

  • le Grand Vin rosé du Château Romanin,
  • Château Cavalier cuvée Marafiance 2017,
  • Domaine Royal de Jarras Gris bio, tête de cuvée 2017,
  • Château d’Esclans cuvée Rock Angel 2017,
  • Gris de Garille,
  • Le rosé du domaine de La Bégude.

Cette sélection des meilleurs rosés 2017, vous permet de vivre la vie en rosé, pour peu de consommer votre boisson avant la fin de 2019, afin de conserver les arômes et la couleur du vin.

Comment bien choisir son rosé ?

En fonction des panels de couleurs recherchés, les cépages destinés à la production du rosé sont assez variés. Il est possible d’utiliser du Cabrenet-Sauvignon, de la Syirah ou du Cinsault. En plus, la couleur du rosé dépend aussi du processus de vinification adopté. Si on recherche un rosé plus très clair, on procède par ce qu’on appelle, un pressurage direct. En revanche, pour un rosé ayant davantage de couleur, la saignée est la méthode la plus appropriée.

Cependant, le rosé n’est pas uniquement une couleur, le goût et les arômes jouent un rôle prépondérant. Ces derniers sont issus des caractéristiques intrinsèques des différents cépages ; chaque variété de raisin a son propre potentiel aromatique : notes de fruits rouges, d’agrumes …etc.

Afin de choisir un bon rosé, il est important de définir l’occasion à laquelle sera consommée votre boisson :

  • Lors d’un apéritif, il est conseillé de choisir un rosé frais et fruité issu d’un pressurage direct, et ayant une robe pâle ;
  • Pour un repas gastronomique, le rosé de saignée reste le plus adapté de par son aspect vineux, concentré et moins acide.

Enfin, sachez qu’un rosé se déguste frais, mais surtout, sans glaçons. Notez également que le rosé ne se bonifie pas en vieillissant, au contraire, il a tendance à perdre de sa couleur et de son arôme étant donné qu’il a du mal à se conserver.

Des articles pour toi :